Le métier d'ingénieur V&V



DÉFINITION

V&V est un acronyme dont les initiales signifient vérification et validation. Ces étapes se trouvent à la fin du cycle V. La vérification confirme que le logiciel est conforme aux spécifications, tandis que la validation garantit qu'il répond aux besoins de l'utilisateur.

Du point de vue de l'ISO, une organisation internationale de normalisation, cela se traduit comme suit:

  • Vérification: confirmation par des preuves tangibles que les exigences spécifiées ont été remplies
  • Validation: confirmation par des preuves tangibles que les exigences pour une utilisation spécifique ou une application prévue ont été remplies

Notez qu'il existe également des ingénieurs IVVQ, pour la qualification de vérification de validation d'intégration.

Sauf indication contraire, ces tâches peuvent être confiées à un seul ingénieur.

LES MISSIONS

La mission principale de l'ingénieur V&V est de vérifier et valider un logiciel ou une application à travers un ensemble de tests automatisés, de manuels, de performances, etc.

En général, il participe:

  • Etudier les documents de spécification afin de maîtriser les fonctionnalités du logiciel ou de l'application.
  • Lors de la rédaction du plan de test, défini à partir des spécifications.
  • Tester des campagnes, en particulier leur exécution.
  • Analyse des résultats.
  • Rédaction des documents de tests finaux conformément aux procédures du projet, qui peuvent par exemple être de type SCRUM.
  • Le développement ou l'évolution des outils et processus de test existants.

LES SALAIRES

Le salaire annuel qui peut prétendre un ingénieur de V&V est de:

  • 35ke-40ke: pour un profile débutant avec 1ans d'experience
  • 45Ke-50Ke: pour un profile de +5ans d'experiences
  • 55ke-60Ke: pour un profile de +10ans d'experiences